Le Forum de la Maternelle Index du Forum Le Forum de la Maternelle
La Maternelle a enfin son forum ! Bienvenue sur le forum d'entraide et de discussions pour les enseignant(e)s de maternelle !
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

question importante!

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum de la Maternelle Index du Forum -> Un p'tit café ? -> Bienvenue aux parents !
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
mireille
Débutant(e)
Débutant(e)

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2011
Messages: 4

MessagePosté le: Jeu 8 Sep - 16:59 (2011)    Sujet du message: question importante! Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Bonjour,
Je viens de comprendre comment faire pour laisser un message ici, donc je renvoie celui que j'ai adressé à Crisca, avec quelques ajouts :

Bonjour.
J'ai un fils de presque 4 ans qui a fait sa rentrée en MS.

L'année passée, en PS, il s'est montré un peu inattentif, un peu turbulent. C'est un gentil petit, très actif (trop, mais pas "hyperactif"), qui parle très bien (ça étonne même ma mère, ancienne professeur de lycée, qui me dit ne jamais avoir vu ça après 6 autres petits-enfants), qui recherche plutôt la compagnie des plus grands...

A la fin de l'année dernière, nous avons eu un rendez-vous avez la maîtresse à propos de l'année à venir. J'avais entendu dire que certains MS resteraient dans la classe de PS.
La maîtresse nous a dit que vraisemblablement ce ne serait pas le cas, mais que de toute façon, notre fils était "au-dessus" de ses camarades en terme de langage, de développement de la pensée ... ce qui pouvait expliquer son comportement parfois turbulent, car il pourrait s'ennuyer en classe (dixit la maîtresse).
Toujours d'après elle, il fallait songer, si l'évolution continuait comme ça, à le faire évaluer pour voir s'il n'est pas précoce, ou lui faire sauter une classe.
Bien. Nous avons fini l'année là-dessus.

Lundi dernier, jour de rentrée. Enorme contrariété et pour mon fils et pour moi : il est en MS, mais dans la classe des PS (7 MS et 16 PS). Quatre MS sont avec les GS. Pourquoi, après ce qui nous avait été dit? D'autant que les 4 MS qui sont passés en classe de GS sont ses 4 copains. Il se retrouve quasi tout seul (les autres MS de sa classe sont des filles!).
Je ne vous cache pas qu'il a beaucoup pleuré quand il a compris qu'il n'était pas dans la même classe que ses copains. La maîtresse lui a expliqué que c'était parce qu'il n'avait pas grandi (!). Les bras m'en tombent!

Du coup, il rechigne à aller à l'école, il dit qu'il n'arrive pas à faire ce que maitresse demande parce qu'il n'y comprend rien, que personne ne veut jouer avec lui, que ses copains ne sont pas avec lui en recréation, que les autres se moquent de lui... Ca prend des proportions inquiétantes. Même à la garderie, quand je viens le chercher, il est tout seul, alors que les autres enfants jouent ensemble...

J'ai donc vu la maitresse, campée sur ses positions, qui me dit que, peut-être, la situation peut évoluer au cours de l'année scolaire, d'autant que ce n'est pas un problème d'effectif qui a fait que mon fils n'est pas dans la classe de MS/GS, vu qu'ils sont 23 et qu'ils peuvent accueillir un nouvel élève sans problème. Je comprends encore moins!
Elle me dit que mon fils joue trop. Certes, comme je l'ai dit, il est turbulent (voire mal élevé, allons-y) mais est-ce judicieux de lui faire cotoyer des plus petits et espérer qu'il va moins jouer et apprendre à "devenir élève", comme elle dit. Ne serait-il pas plus efficace de l'entourer d'enfants plus sages et plus "grands" pour le tirer vers le haut?
Ou alors, c'est sous-entendu, il dérange les autres et la maitresse de MS/GS n'en a pas voulu? Je pense que c'est une mise à l'écart un peu arbitraire. J'ai le sentiment qu'il est devenu la "bête noire".

De plus, et c'est là où je ne comprends pas le comportement de la maitresse, elle sait (puisqu'on le lui a expliqué lors de notre entrevue l'année passée) que notre fils est fils unique, qu'il n'a pas de cousin/cousine à proximité (il les voit 1 semaine par an), et qu'il n'a pas de copains en dehors de l'école (nous avons déménagé avant sa naissance, nous ne connaissons personne là où nous habitons, je ne vois jamais les autres mamans à la sortie de l'école car je travaille de 8h30 à 17h, et mon mari jusqu'à 18h ... bref, la vie sociale n'est pas rose). Nous ne voyons, en gros, que mes parents qui sont venus s'installer près de nous. Mon fils est donc, en dehors de l'école, toujours seul, ou face à des adultes (ce qui explique en partie son comportement "d'enfant roi").
Et la maitresse ne trouve rien de mieux que de le séparer des seuls copains qu'il cotoye!

Elle m'a proposé d'avoir recours à la psychologue scolaire. Je sais que mon fils n'a pas de problème psychologique. Il est seul, certainement triste, tendu aussi (car la vie quotidienne entre son père et moi n'est pas au beau fixe). Je ne vois pas pourquoi je devrais le faire cataloguer dans la case "enfant à problème", mais je veux à tout prix qu'il soit à nouveau heureux, sûr de lui, et qu'il puisse grandir sereinement.
Son père et moi tentons de rendre l'atmosphère de la maison moins pesante, nous allons sortir, faire des activités ensemble, être là pour lui. Mais je pense que l'école ne doit pas être un facteur de mise à l'écart, et, en l'espèce, j'ai bien le sentiment que c'est ce qui est en train de se passer...

Pouvez-vous me conseiller quant à la conduite à tenir, car j'avoue être désemparée devant le système, et j'ai surtout énormément de peine pour mon bout de chou que je sens souffrir. Que dire à la maitresse? Comment m'assurer que les journées se passent bien (car il ne filtre rien, bien sûr...)?
Je vous remercie par avance de votre réponse, et l'attends avec impatience.
Mireille
Revenir en haut
Cristana
En progrès
En progrès

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2011
Messages: 65
Localisation: LYON
Féminin
Niveau: GS
Devise: Ne pas confondre vitesse et précipitation

MessagePosté le: Jeu 8 Sep - 19:47 (2011)    Sujet du message: question importante! Répondre en citant

Bonsoir, ton message m'a beaucoup touchée, car on y sent tant de peine !
Première réflexion qui me vient à l'esprit, c'est que normalement, le travail de MS sera fait qu'il soit dans une classe ou dans l'autre, mais c'est sûrement le côté sociabilité qui est ici en question :Un adulte pourrait s'arranger d'une situation insatisfaisante en sachant que c'est pour une année, mais un bout de chou de 4 ans c'est évidemment impossible !
Tu parles toujours de "la maîtresse"... Ce qui serait bien, c'est d'avoir un médiateur : Y a-t-il une ou un directeur ? Tu pourrais éventuellement demander un entretien à trois, maîtresse et direction et mettre sur la table tout ce que tu viens de nous expliquer. Apparemment tu as des arguments et peut-être la maîtresse des PS de l'an dernier pourrait-elle donner son point de vue ? (à moins qu'elle ne soit plus dans l'école ?)
Tu as aussi la possibilité de demander une entrevue à l'Inspecteur de la circonscription qui pourrait être ce médiateur. La difficulté est que s'il "oblige" les enseignantes à prendre ton fils en GS, il faut ensuite compter sur la conscience professionnelle de ces enseignantes pour qu'on ne le lui fasse pas reproche de son comportement.

Le recours à la psychologue scolaire, pourquoi pas ? Elle pourrait aussi te permettre de réfléchir et trouver ta propre solution (sans qu'il s'agisse d'un suivi psychologique). Elle pourrait peut-être aussi faire une évaluation de ton enfant pour savoir, non pas qu'il est précoce, mais au moins te permettre d'étayer ensuite tes discussions avec les enseignantes.

Commme tu le vois, il n'y a pas de réponse toute faite, mais des pistes de réflexion. Je ne sais pas si je t'ai aidée...

En tout cas, je vous souhaite à tous les 2 beaucoup de courage pour tourner cette cette situation de départ en positif.
J'espère que les collègues du forum auront des suggestions aussi ...
................................................
Il vaut mieux qu'il pleuve maintenant qu'un jour où il fait beau ! Pierre DAC
Revenir en haut
dada
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2008
Messages: 3 251
Localisation: Entre ici et ailleurs
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)
Niveau: multi-niveaux

MessagePosté le: Jeu 8 Sep - 21:02 (2011)    Sujet du message: question importante! Répondre en citant

Je ne vais pas forcément aller dans le sens que tu aimerais  pour ton fils mais je vais plutôt là me positionner en tant qu'enseignante et directrice d'école maternelle ( en tant que mère de famille j'ai été dans ta situation donc je te comprends très bien...)

Dans les textes, c'est le directeur qui après avis du conseil des maîtres répartit les élèves, et en tant que directrice, j'aime ce texte car il nous permet d'avoir un minimum de lattitude par rapport aux parents... Imagine un peu si tous les parents remettent en cause nos décisions de répartition... Nous n'avons plus qu'à mettre une feuille devant l'école avec inscription libre dans la classe de son choix, tout le monde ira chez Mme Bisounours et personne chez Mme Fouettard, pourtant Mme Fouettard est et de loin la meilleure enseignante de l'école...

J'entends bien ce que tu nous dis sur ton enfant, sur ses copains mais car il y a un mais, ton fils dans la classe n'est pas le mm que ton fils à la maison. Un exemple, mon fils qui vient d'entrer en GS est ici très gentil et calme, à l'école, il est bagarreur et n'écoute pas lors des regroupements, il fait parti de ceux à qui l'ont dit qu'ils ne sont pas "élève" le sera-t-il un jour?? J'ose l'espérer Embarassed

Ce que je ferais à ta place, déjà ne pas parler de ce sujet de classe devant ton enfant, tu mets sa maîtresse dans une situation difficile et ton enfant aussi car il sent que vous n'avez pas confiance en elle, pour un enfant de 4 ans la maîtresse c'est un peu "une déesse" quand elle est en classe, elle sait les choses, je ne dis pas que nous maman ne sommes rien hein mais bon c'est un fait.
J'accepterais de rencontrer la psychologue scolaire, d'une part parce qu'elle peut venir observer l'enfant dans la classe et en parler avec l'enseignante, d'autre part, elle peut jouer un role de médiateur entre vous et l'équipe enseignante, elle peut entendre votre peine et celle de ton fils et puis peut-être que toi tu ne penses pas qu'il a des soucis psychologique mais c'est une psychologue SCOLAIRE, elle s'occupe de sa place d'élève , et là de ce que toi tu nous expliques à travers tes mots, ton fils a du mal à être élève donc elle peut sans doute l'aider ou l'orienter vers un autre membre du RASED , je pense notamment à l'enseignante option G.


Voilà, je t'ai exposé mon point de vue en toute objectivité, je ne connais ni ton fils , ni l'école, ni les raisons de cette répartition, par contre ce que je peux te dire c'est que dans mon école , il y a 4 MS dans la classe de ma collègue de TPS-PS-MS , que l'année suivante ils sont tous dans ma classe en GS et qu'en ce début d'année, je défis quiconque de savoir qui était dans la classe de ma collègue. Dans les écoles maternelles, nous travaillons beaucoup en équipe et nous discutons beaucoup de nos élèves surtout quand il y a des niveaux dans différentes classes.
................................................
2011-2012 : 30 MS-GS + direction 2 classes.
Revenir en haut
mireille
Débutant(e)
Débutant(e)

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2011
Messages: 4

MessagePosté le: Ven 9 Sep - 09:25 (2011)    Sujet du message: Merci de vos réponses Répondre en citant

Je vous remercie toutes deux d'avoir pris le temps de me répondre.
Je ne souhaite pas mettre la maitresse en porte à faux, car je sais à quel point sa place est primordiale dans la vie d'un petit. Je ne critique pas ses choix devant mon fils, et quand il m'explique qu'il a été puni, je ne remet jamais l'attitude de la maitresse en question. Je lui dit au contraire que si elle l'a fait c'est qu'elle devait avoir ses raisons, qu'il n'a certainement pas obéi aux consignes, et qu'il est important de l'écouter et de lui obéir.
Je ne demande pas non plus d'inscription à la carte avec telle ou telle enseignante. J'ai trop vu ma mère (ex prof de lycée) vilipender les parents qui voulaient à toute force empêcher le redoublement de leur enfant manifestement pas au niveau, et mettre tout sur le dos "des profs".
Je voudrais simplement m'assurer que mon fils s'épanouit à l'école, et je n'ai pas l'impression que ce soit le cas. Le peu qu'il me dit de sa journée est le plus souvent négatif (puni, mis à part, pas joué avec ses copains, "c'était pas une bonne journée"...)
Attention, je ne fais pas porter tout le poids du problème sur l'école, puisque je sais que mon mari et moi avons une grosse part de responsabilité dans le mal-être de notre fils. Je souhaiterais simplement que, conscient de ça, l'école oeuvre dans le même sens que nous, et que nous (et l'école) "portions" notre fils plutôt que de l'ostraciser.
Quant à prendre un RDV avec le directeur, problème : la maitresse de MS/PS (qui était sa maîtresse de l'année dernière) est manifestement également directrice. De toute façon, je ne veux pas "enfoncer" la maitresse mais comprendre son objectif pédagogique vis à vis de mon fils, et surtout eu égard à ce qu'elle nous avait dit de lui l'année passée. Je ne pense pas que mon fils soit plus intelligent que les autres, non quoi que ce soit de ce genre, mais pourquoi m'avoir presque tenu ce discours pour le laisser dans la classe des PS/MS? Un sentiment d'injustice me submerge, parce que la décision me paraît non justifiée.
Je ne souhaite pas prendre contact avec des instances supérieures, car cela serait mail perçu, et le comprendrais, par la maitresse. Je tente de prendre rendez-vous avec la psychologue scolaire, en dernier recours. Elle pourra peut-être déterminer ce qui cloche (à l'école, et peut-être aussi à la maison) et nous aider à le faire aller mieux.
Mais j'avoue être en pleine détresse. Je le sens si mal, et moi si impuissante. D'autant que cette situation me met dans une rage folle (le fait d'avoir l'impression de ne rien pouvoir faire pour son fils, son amour, un innocent, quoi) et que ça n'arrange pas la situation à la maison, avec son père qui fait preuve d'autorité 1 fois sur 20, avec une efficacité proche de zéro. Il m'a d'ailleurs dit (son père) qu'on aurait tellement d'occasions de se battre pour lui au cours de notre vie que ce n'est peut-être pas la peine de commencer maintenant! Peut-être comprenez vous mieux mon désarroi...
Enfin, je vous remercie encore beaucoup, et peut-être à bientôt avec de meilleures nouvelles.
Revenir en haut
dada
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2008
Messages: 3 251
Localisation: Entre ici et ailleurs
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)
Niveau: multi-niveaux

MessagePosté le: Ven 9 Sep - 12:49 (2011)    Sujet du message: question importante! Répondre en citant

Tu sembles en effet bien seule là...
Peut-être que vous pourriez vous tourner vers la PMI pour tout ce qui touche le domaine familial, aider ton mari à prendre sa place, visiblement c'est un peu là que la bas blaisse... Je sais qu'à l'école il m'arrive d'orienter des mamans vers les puéricultrices de PMI dans ces cas là et ça dénoue quelque fois les situations...
Bon courage et va voir l'enseignante en prenant rendez-vous , laisse lui un peu de temps pour prendre la température de la classe et fais le point avec elle pour aider au mieux ton fils, un conseil , venez tous les deux avec l'enfant, il faut qu'il entende que vous ( ses 2 parents) et la maîtresse vous travaillez ensemble pour el faire grandir et s'épanouir.
................................................
2011-2012 : 30 MS-GS + direction 2 classes.
Revenir en haut
mireille
Débutant(e)
Débutant(e)

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2011
Messages: 4

MessagePosté le: Lun 12 Sep - 16:56 (2011)    Sujet du message: rendez-vous pris Répondre en citant

Merci encore pour vos conseils.
J'ai eu la psychologue scolaire au téléphone, à qui j'ai exposé les grandes lignes du problème.
Elle m'a conseillé de prendre en premier lieu RDV avec la maitresse (j'attends sa réponse dans le cahier, ce soir), dans un premier temps sans notre fils.
Bien évidemment, mon mari n'est pas très partant, mais je le trainerai s'il faut.
Je vous donnerai des nouvelles, et encore merci pour tout.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:39 (2016)    Sujet du message: question importante!

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum de la Maternelle Index du Forum -> Un p'tit café ? -> Bienvenue aux parents !
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 - 2005 phpBB Group
Theme ACID v. 2.0.18 par HEDONISM
Traduction par : phpBB-fr.com